Gynécologie ou le plaisir d’être une femme

Soyons bien d’accord dès le départ: cet article n’a pas pour vocation de me plaindre de mon statut-genre-sexe-lunettes (rayer les mentions inutiles) féminin mais de retracer un parcours somme toute fort personnel le mien.

Je vais être honnête je n’ai pas une vie gynécologique qui coule comme de l’eau de source mais c’est pas non plus l’horreur.

Comme beaucoup j’ai commencé avec la pilule contraceptive début 2011 à 23 ans – je te laisse calculer mon âge réel – pourquoi pas avant? tout simplement étant avec une femme jusque là, n’ayant pas d’acné particulièrement virulent ce n’était pas nécessaire. Et puis la vie évolue et les relations aussi. Étant redevenue célibataire et peu fixée j’ai préféré pendre la pilule en plus des préservatifs car bien évidement la pilule n’est pas une protection contre les MST et la pilule du lendemain certes bien pratiques n’est pas une méthode de contraception.

C’était Cérazette – article très intéressant – car cholestérol, triglycérides et autres joyeusetés. Il s’agit d’une progestative pure. Rien à signaler plus de règles mais ça me gênait pas.

Je l’ai conservé jusqu’en  juin 2013 époque où je suis passée à l’implant contraceptif Nexplanon (description ici) posé comme à la boucherie par un professionnel en clinique. Progestatif pur aussi. Là par contre quelques ennuis environ une fois par an une grosse métrorragie de 3 semaines par an avec des cures d’Exacyl. Bon. Là ça commençait à bien faire.

Je suis donc passée au DIU en cuivre (stérilet) un mini car je n’ai pas eu d’enfant en juin 2015. Un peu de douleurs lors de la pose mais rien d’insurmontable. Retour des règles prévu une possibilité de douleur, de saignements abondants j’étais prévenue, mais ça me semblait mineur par rapport aux hormones avalés depuis des années avec des dérèglements – on parle du poids? Bref contente de revenir à la normale de ce côté là.

15 jours plus tard les règles. Aucun problème pas de douleurs. Le pied me direz vous. Ben non parce que ça s’est jamais arrêté, des difficultés à me faire entendre par le médecin. En octobre après 4 mois d’hémorragie continue j’ai décidé que je le faisais enlever parce que c’était plus possible tous tests faits et normaux, échographies, coagulation etc

Retour sous pilule progestative uniquement. 1 semaine de répit et rebelotte. Saignements tout le temps, douleurs.

En novembre, en désespoir de cause je me tourne vers l’hôpital. Où un type me sort oui bon ben y a rien on va vous mettre une autre pilule ou un autre stérilet mais prise de sang tous les mois vu votre bilan sanguin. Oui mais non. Je n’attendais pas une solution mais au mois un soulagement des effets secondaires. Il ne m’a jamais revu.

Après ce rendez-vous j’ai choisi de tout arrêter et de repasser aux préservatifs malgré une vie de couple stable. Tout aller bien jusqu’en février depuis plus l’ombre des règles sauf en avril provoquées par Duphaston et deux pilules du lendemain en raison d’une rupture de préservatif.

Dernier rendez-vous sur le sujet le 1er septembre 2016. Résultat: en fort surpoids, suspicion d’hisurtisme, dérèglement complet des hormones et une batterie de tests à faire.

Bref.

Moralité, le corps des femmes sont des mystères nous sommes chacune différentes. Mais des fois, il serait bon de se sentir, écouter, soutenue par le corps médical. Ne pas toujours entendre dire « de toute façon vous êtes grosse ». C’est vrai et c’est la causse de nombre de problèmes mais je suis aussi un être humain. Nous le sommes toutes. Pas des rats de laboratoire.

Je vous conseille l’excellent livre « Le chœur des femmes » de Martin Winckler. La critique par Le Monde est ici.

Bonne lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s