La joie ou non des travaux (épisode 1)

Qui dit achat d’une maison, dit travaux. Bon d’accord beaucoup de travaux mais quel plaisir de vivre à la campagne.

Nous ne ferons pas une partie des travaux tels que la plomberie et l’électricité. De fait la recherche d’un artisan fut homérique. Alors oui je sais ils ont pas de travail bla bla mais manifestement pas les miens. Je m’explique: j’ai demandé un devis pour l’électricité (tout est remis aux normes donc pas une paille ni en sous sous ni en travail…). Outre le fait qu’il a fallu deux mois pour avoir le devis, les travaux devaient, théoriquement commencer aujourd’hui… Sauf que j’ai beau regardé sous les cats très actifs mais non l’entreprise n’est pas là.

Il est avec toi mon Sherka?                  Ou avec toi mon Miko?

Bon à ce stade je reconnais que j’ai commencé à fulminer un peu genre signaux indiens… Et là 15h47 exactement le gérant m’appelle pour me dire qu’il est débordé et qu’il passera demain – grrrrrr. Depuis je réflexione je rappelle ou non? Parce que je sens venir les emmerdes avec cette boîte.

Pour varier les plaisirs, il y a une fuite d’eau dans les canalisations en cuivre enterrées. Un gugus est passé le 16 février 2017 pour un devis et comment dire que le dit devis n’est pas arrivé avec ces petits pixels véloces… Par conséquent un autre plombier est venu samedi m’a fait le devis et commence mercredi une bonne chose de fait, le toilette ébréché ne devrait plus risqué de se briser sous le poids de mon postérieur.

Ensuite, crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) oblige, nous avons décidé de passer via un professionnel pour l’isolation des combles qui est inexistante. Et je crois que j’ai suffisamment traumatisé le dirigeant pour qu’il ne me réponde plus. Eh oui, j’ai exigé les mentions obligatoires pour pouvoir bénéficier du CITE déformation professionnelle oblige.  Et j’ai fini par lui dire où trouver les infos. Et depuis il doit être en état de mort cérébrale le pauvre monsieur.

J’ai honte mais tellement honte, si tu savais. Ou pas.

Bref en attendant je vais aller voir si y a des fraises et rappeler l’électricien pour 18h30 pas avant parce que bon c’est un peu trop facile.

Oups, il est 19h50 et j’ai toujours pas rappelé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s