Charlotte aux fraises

C’est marrant j’ai du mal à me tenir à une publication régulière soit c’est trop d’un coup soit c’est rien.

Aujourd’hui pour poursuivre sur la lancée « bouffe » je vous propose ma version de la charlotte aux fraises. J’ai commencé par chercher une recherche sur le net mais sur les blogs culinaires comment dire chacun la sienne. Mais beaucoup à base de jus. Ce qui n’était pas dans mes plans je voulais utiliser mes fraises en morceaux.

Je suis donc partie à partir de celle du blog Ma P’tite cuisine by Audrey, modifiée de la façon suivante:

30 biscuits cuillère
500 g de fraises
300 g de fromage blanc
110 g de sucre en poudre
4g d’agar agar
1L de jus d’orange sanguine
1/2 citron

  • Préparer les fraises et les couper en morceaux puis les mélanger avec la moitié du sucre.
  • Dans un autre saladier, verser le fromage blanc et le reste du sucre en poudre, mélanger au fouet électrique.
  • Faire réhydrater l’agar agar dans le jus de citron en suivant les préconisations du paquet . Verser le tout dans le saladier avec le fromage blanc, bien mélanger puis ajouter les fraises et le jus qui s’est formé. Mélanger.
  • Tapisser les parois du moule avec du cellofrais.
  • Mettre dans une assiette creuse du jus d’orange sanguine. Y tremper très rapidement (genre 1 seconde) le côté plat des biscuits et garnir les parois du moule. Garnir ensuite le fond en tassant légèrement les biscuits pour colmater tous les trous pour que la crème reste bien à l’intérieur.
  • Remplir à  la charlotte avec le mélange au fromage blanc et aux fraises. . Terminer par une couche de biscuits.
  • Déposer une assiette à dessert sur le moule à charlotte et la laisser au réfrigérateur pendant au moins 6 à 8 heures pour qu’elle se solidifie.
    20170404_214941

L’aile ou la cuisse ou le blanc?

Question existentielle s’il en est.

A la maison on aime tout. En fait c’est même rare qu’il reste du poulet pour le repas suivant.

Mais la cuisson du poulet au four est un véritable art. Bien cuit, croustillant, doré. Bon j’avoue il y  des fois où il est un peu noir…. Ou trop rose…

Bref ce soir c’est poulet! En ce moment, j’utilise la cuisson proposée ici un peu aménagée à mon four – oui mon blog est un post it!

Donc pour un poulet d’1,7 kg élevé en plein air parce que je suis pas végan ou végétarienne mais le bien être animal est important pour moi.

  • Le mettre dans un plat avec de l’eau au fond des épices, de l’ail ou rien etc
  • 20 minutes à 210°C
  • 45 min à 180°C voir une heure si nécessaire. Un poulet cuit est un poulet qui a un jus transparent quand tu le piques…
  • Le sortir du four et le recouvrir 15 minutes (j’utilise une cocotte)
  • Se retrousser les manches pour livrer une guerre sans merci, violente pour découper la dite bestiole. Il parait qu’un poulet doit se couper en sept coups de couteau. Alors chez moi c’est pas le cas et ça fini souvent à la main – propre. Mais si toi tu maitrises je m’engage à te mettre à disposition une volaille de premier choix et de t’ouvrir la porte. Voire de te construire un autel!

20170404_210056